Travaux du samedi 11 février et mercredi 15 février 2017



  Ce mercredi 15 février nous avons terminé avec l'association de Marquay la restauration du toit de lauzes de la cabane de la Grande Combe. Il conviendra d'affiner "lo capel" avec des petites lauzes.





Samedi 11, le beau temps nous a permis de poursuivre nos petits travaux dans de bonnes conditions :
- Il fallait bien être une dizaine pour ramasser les lauzes au Castanet et les mettre sur palettes. Avec celles qui restent on en aura désormais suffisamment pour longtemps !




- On a pu cristalliser ce qui reste du mur effondré de la cabane des Condamines- Est (les grosses pluies ont eu raison du mur qui bombait depuis très longtemps mais l'intérieur est intact). Il faut maintenant remonter ce mur, nous serons obligés d'utiliser du mortier.



- Des chênes ont pu être coupés et dégagés du chemin de la boucle des Rozières.

CABANE de la GRANDE COMBE

C'est une grande cabane carrée de 4 m de côté environ, adossée à une grande muraille de soutènement à  la limite avec la commune de Marquay. Elle se trouve dans le vallon côté Nord entre Lamonzie et La Gorce, à 5 m de la muraille bordant le champ de la combe. Elle appartient à la famille Weil.
Ses murs épais sont en très bon état, elle possède une vieille porte d'entrée avec chatière, ce devait être une cabane de poules début 20 ème siècle après avoir été peut-être une cabane de vigne auparavant.
Le plafond en encorbellement est en très bon état ; par contre le toit de lauzes couvert de mousse est à restaurer, manque de lauzes par endroits surtout au sommet et au nord où le toit s'enfonce dans la terre.
Avec l'aide de l'association du Petit Patrimoine de Marquay, 2 séances en décembre 2016 ont permis d'avancer dans la restauration du toit.
Une séance le mercredi 15 février 2017 a suffi pour terminer la restauration du toit de lauzes et dégager le devant de la cabane. "Lo capel" pourra être affiné et l'arbre penché sur la cabane devra être coupé par un spécialiste.
Dimensions de la cabane :
- extérieur : 2,60*3,70 m - épaisseur du mur : 70 cm - hauteur intérieure : 3,40 m
- porte :1,50*0,85 m -  extérieur : mur = 2 m ; sommet = 4 m

                                                      Visualiser les images



Boucle Tamniès - Brunier - Les Graves - Les Termes - Balestou





Boucle Tamniès - Brunier - Les Graves - Les Termes - Balestou
Durée : une heure minimum    Distance : 3 km

Certains chemins sont privés avec autorisation de passage. Les randonneurs s'y engagent sous leur propre responsabilité.
Plus d'informations sur wwww.petitpatrimoinetamnies.fr
Départ : parking de l’école. Prendre à gauche en direction du centre du  bourg de Tamniès.

Intersection 1 : au niveau de la bascule restaurée (B) et de l’hôtel Laborderie prendre à gauche le chemin qui va vers le cimetière ; on aperçoit sur la droite un bel ensemble couvert de lauzes (propriété privée). Ce sont les bâtiments de l’ancien prieuré de Tamniès. Sur ce chemin on découvre une vue sur la vallée de la Beune et sur le chevet de l’église romane (petit musée de Préhistoire à droite de l'entrée de l'église).

Intersection 2 : arrivée sur la route goudronnée, en face d’une croix( Cr). Ne pas prendre la route mais passer dans le couloir à gauche de la mairie, ouvrir le portail et descendre les 2 escaliers jusqu'à la route. Beaux coups d'œil sur l'étang et la vallée de la Grande Beune.

Intersection 3 : on observe à gauche une petite grotte. En face,  prendre à droite la direction
 « lavoir de Brunier » indiquée par un panneau en bois . On suit un sentier qui descend vers la vallée.

Intersection 4 : arrivée sur la route. La traverser et à la balise bleue et blanche descendre jusqu’au lavoir restauré et à la source de Brunier (L). Suivre le chemin qui longe le grillage et se termine par un escalier montant vers la route.

Intersection 5 : arrivée sur la route, se diriger à gauche vers le stop. Au stop prendre l’autre route à droite en direction de « l’étang de Tamniès ». La suivre sur 200 m, laisser à gauche la route qui monte vers le village de Tamniès.

Intersection 6 : arrivée aux indications de randonnées. Prendre à gauche le chemin indiqué
« Bourg de Tamniès, 1,9 km ». De ce chemin à environ 300 m à gauche on aperçoit à l’orée d’un bois, la cabane restaurée dite «  du mériller (C1) ».

Intersection 7 : arrivée au poteau coiffé de jaune. Prendre à gauche le chemin qui traverse le pré puis qui monte en direction d’une cabane. On peut faire un détour sur la gauche en montant vers la cabane restaurée à toit plat, dite « cabane cayrou des Graves »(C2). On passe ensuite devant la cabane restaurée des Graves (C3) dans son enclos puis devant la fontaine restaurée des Graves (Font). On suit le chemin qui monte.
Intersection 8 (prendre le circuit 2) : arrivée au niveau du pré, prendre le sentier à gauche au-dessous du pré. C'est un ancien chemin charretier ; on arrive 200 m plus loin à la cabane de Fontchaume-Nord  (C7) en cours de restauration.
Dans le pré 40 m au-dessous, on peut faire un aller-retour vers la fontaine de Fontchaume (Font 2) au pied d'un peuplier, en cours de restauration. En poursuivant le chemin précédent on arrive, en longeant le pré de Fontchaume par le haut, au-dessus de la cabane de Fontchaume-Les Termes (C8) restaurée en 2016.
Sur la droite en montant sur le bord du pré du dessus, on aperçoit la petite cabane restaurée de Balestou (C4) surmontée de son « quillou ».
On poursuit le chemin passant au-dessus du hameau des Termes qui aboutit à Balestou au-dessus de l'école de Tamniès.
Intersection 9 : Prendre la route à gauche en direction du bourg de Tamniès. Arrivée au parking de l'école d’où l’on aperçoit dans le pré en contrebas les deux grandes cabanes des Condamines (restaurées) C5 et C6.

Travaux du samedi 10 décembre 2016





Hier, notre matinée petit patrimoine s'est passée sous un soleil radieux, il valait mieux néanmoins avoir des gants !
Nous avons poursuivi les restaurations prévues, à savoir :

- Cabane de Fontchaume-les Termes : restauration terminée, on a posé "lo capel" sous les yeux de Guilhem Boyer, journaliste à l'Essor Sarladais venu faire un reportage sur nos travaux, il a eu de la chance !





- Cabane de Fontchaume-Nord : elle avait déjà été débroussaillée et un apport de lauzes avait été fait (merci encore à Marianne et Patrick). La restauration a pu commencer, il faudra encore de nombreuses séances et d'autres lauzes !




- Chemin des Graves à Balestou via les Termes : Sécateurs, débroussailleuses, pioches et tronçonneuse ont eu raison de cet ancien chemin devenu jungle : ouverture et affinage terminés. Désormais la boucle des Graves après la fontaine du même nom peut se poursuivre par ce chemin pour arriver à Tamniès, je complèterai le circuit sur le site "petitpatrimoinetamnies.fr".







- Fontaine de Fontchaume : le débroussaillage s'est poursuivi.







- Cabane de la Grande Combe :
La veille, grâce au tracteur de Jean-François, des échafaudages et des lauzes ont été apportés à la cabane de la Grande Combe au-dessous de la Malonie. On a pu restaurer le dessus du linteau en bois pour le protéger de la pluie.  Il faudra une ou deux autres séances pour terminer la restauration de cette grande cabane carrée.







- Chemin accédant au "Tamniès médiéval" : grâce à la pelleteuse communale le chemin avance, il faut couper des arbres, vaincre les rochers ...








Un superbe repas nous attendait avec apéritifs assortis de Christelle, soupe et chabrol, filet mignon en croûte avec champignons à la moutarde d'Andréa, fromage, gâteaux d'anniversaires de l'association et champagne de Christian et Didier, bon anniversaire à tous les deux ! un grand merci à nos cuisinières et cuisinier !






Nous nous retrouverons en février sans doute pour une après-midi de petit patrimoine, vous serez avertis. L'Assemblée Générale de l'association sera en soirée le samedi 25 mars après les chantiers de l'après-midi, on en reparlera.
Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
Jacques